Mise à jour : 18 juin 2017

La Belle au bois dormant (1959)

La Belle au bois dormant

3 /5 1 vote

Partager

dolphus Ajouté par Dolphus

Publicité

La Belle au bois dormant: Synopsis

Un livre de contes intitulé La Belle au bois dormant s'ouvre et une voix entame la narration du conte. Dans un lointain pays imaginaire, au XIVème siècle, le roi Stéphane et sa femme, la reine Oriane, rêvent d'avoir un enfant. Un jour enfin, leur rêve se réalise, et ils prénomment leur petite fille « Aurore ». Ils organisent alors une fête à laquelle sont conviés tous les habitants du royaume. Hubert, le roi d'une contrée voisine, se joint à l'assistance, et leur présente son jeune fils, le prince Philippe. Soudain, trois marraines-fées apparaissent. Elles sont venues offrir chacune un don à la petite princesse Aurore : Flora, à la robe rose ou rouge, la dote d'une beauté incomparable ; Pâquerette, à la robe verte, la dote d'une voix mélodieuse. Quand Pimprenelle, à la robe bleue, s'apprête à formuler son don, un grand souffle de vent se fait entendre. Un éclair zèbre la salle du trône, et Maléfique, la terrifiante et méchante sorcière du Mal, fait son apparition, vite rejointe par son fidèle corbeau. Pleine de rancune de ne pas avoir été invitée à la fête, elle se venge de cet affront en jetant un mauvais sort à la petite princesse Aurore : en grandissant, elle deviendra gracieuse et belle, et aura pour elle l'amour et la dévotion de chacun. Mais, avant le jour de ses seize ans, elle se piquera le doigt au fuseau d'un rouet, et en mourra. Pimprenelle, qui ne peut conjurer totalement le mauvais sort, l'adoucit. Au lieu de mourir, la princesse Aurore tombera dans un profond sommeil d'où seul le baiser d'un prince pourra la tirer.

Le roi fait brûler tous les rouets du royaume, mais pour mieux encore protéger la princesse, il accepte la proposition des trois fées de l'emmener loin du château. Elles s'installent dans une chaumière au milieu d'une forêt et commencent à élever la princesse qu'elles renomment Églantine. Loin de la vie de château, le temps passe pour la jeune fille qui approche des 16 ans tandis que Flora, Pâquerette et Pimprenelle essaient de vivre sans utiliser leurs baguettes magiques……..

Aucun vote dolphus Ajouté par Dolphus

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce synopsis

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Proposer un synopsis

La Belle au bois dormant: Contexte de tournage

Avec La Belle au bois dormant, le studio Disney reprend des ingrédients de la recette lui ayant assuré le succès de Blanche-Neige et les Sept Nains (1937) et Cendrillon (1950) mais, malgré une indéniable qualité technique, le succès n'est pas au rendez-vous. Le public de la fin des années 1950 préfère les films familiaux, les westerns et les productions télévisuelles comme Disneyland et The Mickey Mouse Club. Graphiquement, le film est remarqué pour ses décors évoquant le gothique et les enluminures des Très Riches Heures du duc de Berry. Le personnage de la méchante sorcière, Maléfique, est, pour de nombreux auteurs, l'élément le plus marquant du film, que ce soit sa tenue, sa personnalité ou sa métamorphose en dragon. Celui du Prince charmant est également apprécié, avec un rôle plus développé que les incarnations des précédents contes de fées adaptés par le studio.

Un remake en prises de vue réelles a été réalisé en 2014, Maléfique avec Angelina Jolie dans le rôle de Maléfique et Elle Fanning dans celui de la Princesse Aurore, la Belle au bois dormant

Aucun vote dolphus Ajouté par Dolphus

Vous ne pouvez pas voter pour votre propre rédaction

Votre vote à été modifié

Votre vote a été pris en compte

Vous avez déjà voté pour ce contexte de tournage

  Une erreur inconnue est survenue, veuillez contacter le support pour plus de détails.

Proposer un contexte

Casting: La Belle au bois dormant

Connectez-vous pour éditer les champs

Aucune donnée ou modification à traiter
Veuillez entrer ou sélectionner une valeur